Tuesday 1 September à 19h30

Clean, Shaven

de Lodge H. Kerriga

1993 | Etats Unis | 79'

« Lors de l’écriture de Clean, Shaven, je souhaitais surtout que le public puisse vivre les divers symptômes de la schizophrénie. Les hallucinations en sont les effets principaux. Elles prennent différentes formes. On peut non seulement entendre des voix, des voix le plus souvent agressives, mais aussi devenir incapable de filtrer les sons, de donner un ordre de priorité aux bruits qui nous entourent. Peter pense avoir trouvé une explication rationnelle à ses hallucinations. Il est persuadé d’avoir un émetteur dans le doigt et un récepteur dans la tête lui faisant entendre des voix. Il pense être entouré de transmissions radios créant ces effets. J’ai essayé de le montrer au tout début de ses hallucinations, d’évoquer sa mémoire, le trouble qui l’entoure. On voit dans ma manière de filmer... qu’il est brisé. Je n’utilise pas d’angles de vues traditionnels. Le but de tout ceci est d’évoquer son désordre intérieur, la fracture qu’il ressent. Le public doit pouvoir ressentir ces symptômes, plusieurs symptômes de la schizophrénie... d’un point de vue très subjectif. » (Commentaire Lodge Kerrigan sur le dvd français du film)

Infos pratiques

🕘 Ouverture des portes de La clef revival 🔑 à 19h30
Lancement de la séance à 20h00
34, rue Daubenton – Paris 5e
💰 Prix libre