Saturday 27 June à 19h30

Le point du jour

de Louis Daquin

1948 | France | 101'

Avec Michel Piccoli.
Il s'agit du premier rôle de Michel Piccoli au cinéma. Cette séance est donc une manière de lui rendre hommage.
Le Point du jour est à la fois l'histoire d'un jeune ingénieur (Jean Desailly) nouvellement nommé dans une mine du Nord qui s'oppose aux méthodes autoritaires de son supérieur que la vie quotidienne d'hommes et de femmes travaillant aux charbonnages du Nord, et appartenant à diverses catégories sociales.
Louis Daquin fut l'assistant de Jean Grémillon, tous deux représentent un cinéma préoccupé par des questions sociales et contemporaines rarement traitées. Une véritable poésie dans la mise en scène leur firent souvent éviter la tentation d'un misérabilisme complaisant.
"Je voulais sortir du Studio, enfin c'est une image... Je voulais en réalité m'orienter vers un cinéma qui, tout en étant de fiction, appréhende une réalité sociale, quelle qu'elle soit d'ailleurs ! Sortir des sujets conventionnels, stéréotypés, lénifiants, mensongers... Et aussi, j'ai voulu faire un film sur les travailleurs. Pourquoi les travailleurs ne seraient-ils pas eux aussi les personnages d'un film ? J'ai choisi les mineurs parce que toute une partie de ma famille habitait le bassin minier... cela m'avait toujours beaucoup impressionné..." (Louis Daquin à propos du Point du jour dans La Mémoire aux images sur FR3, 1977) Ancien résistant avec le parti communiste français et secrétaire général de la CGT, Louis Daquin a payé très cher ces activités de syndicaliste...
Remerciements au Maghreb des films.

Infos pratiques

🕘 Ouverture des portes de La clef revival 🔑 à 19h30
Lancement de la séance à 20h00
34, rue Daubenton – Paris 5e
💰 Prix libre