Saturday 29 February à 19h30

Les États généraux du film documentaire

La clef revival
est très heureuse d'inviter les
États généraux du film documentaire - Lussas
à venir présenter une séance spéciale tout droit sortie de leur programmation.
Une manière d'établir des liens entre deux institutions qui, bien que lointaine dans l'espace, sont très proches, soit dans leur envie commune de montrer et de défendre un cinéma non commercial, exigeant, non compétitif et en lutte, que dans leur manière d'envisager la culture à une heure où on la remet de plus en plus en question.
La séance sera présentée et animée par Christophe Postic, codirecteur artistique du festival. Les deux films ont été programmés lors de la dernière édition dans le cadre d’une rencontre avec Artur Aristakisian dont Elena Gutkina, Genrikh Ignatov et Nadia Zakharova ont suivi l’atelier à l’École du nouveau cinéma de Moscou.
Au programme :
Le Loup et les sept chevreaux, Elena Gutkina, Genrikh Ignatov Russie, 2017, couleur, 52 min
Un père et son fils adulte habitent seuls dans une maison près de la forêt. Ils sortent très rarement et passent presque tout leur temps chez eux. Chaque jour ressemble au précédent avec les rituels précis du fils que le père tente de suivre et parfois d’interrompre. Un regard sur la relation complexe qu’un père a réussi à créer avec son fils pour prendre soin de lui.
Feu (Ogoni), Nadia Zakharova Russie, 2016, noir et blanc, 58 min
Le poète lit des poèmes à travers la fenêtre barrée d’un hôpital psychiatrique ; une petite fille mongole allume un feu dans un fourneau et souffle sur la flamme comme s’il s’agissait d’un hurlement de loup dans la steppe. Comme le feu, le film se développe de lui-même dans un montage rythmique de mouvements.

Infos pratiques

🕘 Ouverture des portes de La clef revival 🔑 à 19h30
Lancement de la séance à 20h00
34, rue Daubenton – Paris 5e
💰 Prix libre

Pour aller plus loin

————— Les États Généraux du film documentaire de Lussas :
Les États généraux du film documentaire sont Nés en 1989, à l’initiative de « La Bande à Lumière » — association des documentaristes français — et de l’association Ardèche Images, les États généraux du film documentaire de Lussas, manifestation non compétitive, proposent une semaine de rencontres et de réflexions autour des enjeux qui traversent le cinéma documentaire : ateliers, rencontres professionnelles, programmations Expériences du regard, Histoire de doc et Route du doc consacrées à un pays, Fragments d’une œuvre, Afrique, Scam, Sacem, Séances spéciales et Plein air.
Observatoire de l’évolution des formes cinématographiques, laboratoire de réflexion autour de questions de cinéma, de fabrication des films, de leur production et leur diffusion, les États généraux du film documentaire sont également un espace dédié à la valorisation d’œuvres récentes ou de patrimoine peu diffusées et demeurent attentifs à l’engagement des auteurs, des producteurs et des diffuseurs.
Ce festival unique en son genre et non compétitif aura lieu cette année du 16 au 22 août 2020.