Tuesday 13 October à 19h30

Mamaïa

de José Varela, EN PRÉSENCE DE JEAN-PIERRE KALFON & DUNA VARELA

1967 | France | 95'

avec Adriana Bogdan et Jean-Pierre Kalfon

«Rozier chez les mods», dans une station balnéaire roumaine l’année de l’accession au pouvoir de Ceausescu, entre «fausse insouciance Nouvelle Vague» et «charme désuet des scopitones» - tourné pour faire sortir du pays son actrice et «muse» Adriana Bogdan, dont Varela était alors très épris. Foutraque, entre road movie et comédie musicale yéyé, résonnant de l’insouciance d’une jeunesse débridée, porté par le son des Jets.
Grand prix au festival international « Jeune cinéma » à Hyères. «Varela, le nouveau grand du cinéma français», titre le Nouvel Obs en 1967.
Les projections de « Mamaïa » sont très rares et le film est inédit en dvd ou vod.


A Bucarest, une jeune femme est réveillée par son fiancé. C’est le jour de leur mariage. Sur le chemin de la mairie, elle manifeste le désir de faire un tour à Mamaïa, une plage des environs. Là, à la terrasse d’un café, elle rencontre un groupe de chanteurs français, “Les Jets”, en tournée dans la région avec leur chauffeur Balthazar (Jean-Pierre Kalfon). Ensemble, ils chantent des chansons, se racontent des histoires, dansent dans une boîte à la mode… Une histoire se noue entre Balthazar et la jeune roumaine. Pendant la soirée, un peu bourré, Balthazar monte sur scène pour un set d’anthologie.

Infos pratiques

🕘 Ouverture des portes de La clef revival 🔑 à 19h30
Lancement de la séance à 20h00
34, rue Daubenton – Paris 5e
💰 Prix libre