Wednesday 14 July à 19h30

Des colonisations

Afrique 50 / Les statues meurent aussi / Monangambee

Trois films courts consacrés à la colonisation européenne en Afrique, témoignages courageux – donc longtemps censurés, ou injustement méconnus – de ses exactions brutales comme de ses violences insidieuses.

𝐀𝐅𝐑𝐈𝐐𝐔𝐄 𝟓𝟎 / 𝐑𝐞𝐧é 𝐕𝐚𝐮𝐭𝐢𝐞𝐫, 𝟏𝟗𝟓𝟎, 𝟏𝟕’
Brûlot anticolonialiste visant à éveiller les consciences, Afrique 50 dénonce frontalement les crimes de l’armée française et l’exploitation par l’administration coloniale des hommes et des terres, au Niger et en Côte d’Ivoire. État des lieux accusateur de la répression coloniale et cri de ralliement aux luttes indépendantistes, le film fut censuré en France pendant plus de quarante ans.

&

𝐋𝐄𝐒 𝐒𝐓𝐀𝐓𝐔𝐄𝐒 𝐌𝐄𝐔𝐑𝐄𝐍𝐓 𝐀𝐔𝐒𝐒𝐈 / 𝐆𝐡𝐢𝐬𝐥𝐚𝐢𝐧 𝐂𝐥𝐨𝐪𝐮𝐞𝐭, 𝐂𝐡𝐫𝐢𝐬 𝐌𝐚𝐫𝐤𝐞𝐫 𝐞𝐭 𝐀𝐥𝐚𝐢𝐧 𝐑𝐞𝐬𝐧𝐚𝐢𝐬, 𝟏𝟗𝟓𝟑, 𝟑𝟎’
Le rapport du public européen aux œuvres d’art africain – pillées, monnayées sans vergogne, appauvries puisque arrachées à leur sol et aux usages auxquelles elle étaient vouées – sert de point d’entrée à une diatribe virulente contre le saccage des richesses économiques et culturelles du continent par les puissances coloniales : c’est pourquoi le court-métrage fut interdit pendant onze ans.

&

𝐌𝐎𝐍𝐀𝐍𝐆𝐀𝐌𝐁𝐄𝐄 / 𝐒𝐚𝐫𝐚𝐡 𝐌𝐚𝐥𝐝𝐨𝐫𝐨𝐫, 𝟏𝟗𝟔𝟖, 𝟏𝟖’
Un prisonnier angolais est torturé par son geôlier portugais après que celui-ci s’est mépris sur un mot, pourtant anodin, du premier. Sarah Maldoror illustre par cette fable subversive la brutalité du rapport colonial, où le moindre malentendu déchaîne la violence des dominants.

Nous remercions vivement Moïra Chappedelaine Vautier et la Cinémathèque de Bretagne, Présence Africaine, Annouchka de Andrade et l’Arsenal de Berlin pour leur soutien à cette séance.


Infos pratiques

🕘 Ouverture des portes de La clef revival 🔑 à 19h30
Lancement de la séance à 20h00
34, rue Daubenton – Paris 5e
💰 Prix libre